Albane Gele

  • De sa rencontre avec Saint-Malo Maia Flore a retenu l´impermanence des lieux. Qu´est-ce qui existe encore ? Qu´est ce qui subsiste au temps ? Les lumières toujours changeantes, la mer et le mouvement des marées forment une collection d´espaces vivants et insaisissables où la photographe imagine une chorégraphie personnelle. Les poésies d´Albane Gelé et le texte de Jean Rouaud font échos aux images et ouvrent de nouveaux horizons.

empty