Bénédicte Fichten

  • L'orange-bleu

    Bénédicte Fichten

    « Ce jour-là, l'instant de cette fin, je me suis appuyée sur le rebord du sofa, m'y suis assise.
    Sans m'affaler. Au contraire, j'y suis restée toute droite, presque stoïque. Pour toi ou pour les yeux qui regardent sans chercher à sentir. C'est-à-dire en apparence...! En apparence, seulement. Fiez-vous seulement à ce que vos yeux vous montrent, vous ferez fausse route, sans doute. Provoquez, faites ployer, aventurez-vous vers l'autre moi qui est en abîme, osez aller naviguer dans le vague souterrain de ce que nous sommes, là où bat cette autre chose sans se faire voir. Et qui se sent dans la moiteur des mains, au fond d'une prunelle pétulante. Dans la joie du corps qui ne tient pas en place. Silence et cache-cache. À ce moment-là, mon for intérieur n'était que ce qu'il était ».
    Nouvelles « années folles », pendant la plus longue crise identitaire de la Belgique, une jeune française dévoile sa passion quasi christique pour un modèle hollandais. Ils évoluent dans un pays « surréaliste » et coloré, peuplé de troubles, de griseries et de liberté; il est lié à un autre homme, elle est peintre et sculptrice et le désire. Ils sont faits pour s'aimer et se haïr, ou pour se perdre dans le mystère artistique et cet acte merveilleux : créer...
    De cette mère qu'elle a l'impression de n'avoir pas véritablement connue.

  • A l'Isle, une jeune femme, très attirée par un homme marié, hésite. Doit-elle croire à une possible et véritable histoire et se laisser tenter, ou passer outre, sous peine de tomber dans un terrible piège ?

    Histoire écrite sous la forme d'une rêverie, cette lettre à un homme, ciselée par des mots justes et salvateurs, et admirablement illustrée par Karl Lakolak est plus qu'un message capturant les émotions douloureuses.

    Cette version féminine intime et émouvante de la difficulté d'aimer aborde un autre thème essentiel : la nudité, seule apte à retranscrire la sensation brute éveillée par les désirs irréfragables. Voilà pourquoi le phénomène de société insulaire qu'est le naturisme moderne, entre primitivisme et « sexual addicts », apporte une partie de son décor naturel au récit.

empty