Tels Quels, vos derniers achats.

  • Cette nouvelle édition de notre best-seller de la collection "Sans Peine" présente 100 % de contenus inédits. Les dialogues de cette nouvelle méthode sont vivants, actuels, riches en vocabulaire utile et illustrent parfaitement les réalités et les évolutions de la langue orale espagnole haute en couleur et en expressions idiomatiques. Les notes grammaticales accompagnant chaque dialogue permettront au lecteur d'appréhender sans heurts tous les pièges et difficultés de la langue et les nombreuses notes de civilisation lui présenteront une culture très attachante. L'espagnol est parlé par plus de 500 millions de personnes sur tous les continents et notamment le continent américain dans sa quasi globalité puisque après le Mexique, les Etats-Unis sont désormais le 2e pays comptant le plus d'hispanophones dans le monde. Il se hisse au 2e rang mondial en nombre de locuteurs natifs. L'étude de l'espagnol est gratifiante : l'orthographe est simple, on a vite fait le tour des particularités phonétiques, et l'apprenant éprouve ainsi assez vite le plaisir de comprendre et de parler. Les enregistrements reprennent l'intégralité des textes en espagnol des leçons et des exercices de traduction du livre. Ils sont interprétés, à un rythme progressif, par des locuteurs natifs professionnels.

  • Sami et Julie passent les vacances chez Papi et Mamie. Il n'en finit pas de pleuvoir et ils s'ennuient !!! Heureusement Papi va leur faire découvrir les petites joies de la nature sous la pluie.
    Ce niveau 2 est conçu pour les enfants au milieu du CP et qui commencent l'apprentissage de sons tels que (an), (ui), etc.
    « J'apprends à lire avec Sami et Julie » est une collection de petites histoires spécialement conçue pour les enfants apprenant à lire. Le texte est écrit en gros, les mots sont bien détachés les uns des autres et les lignes bien espacées. Les histoires sont courtes et très faciles à lire. Écrites avec des mots en adéquation avec leur progression, une quantité de texte à lire réduite et adaptée, pour que l'enfant reste motivé et prenne confiance.
    En plus de la petite histoire, le livre contient : des conseils pour accompagner l'enfant dans ses premières lectures, la présentation des personnages, des activités pour préparer la lecture, et à la fin : « As-tu bien compris l'histoire ? » pour donner du sens à ce que l'enfant a lu et aller plus loin que le simple déchiffrage ainsi qu'une rubrique « Et toi, qu'en penses-tu ? » avec des petites questions pour « faire réfléchir » ou simplement discuter autour de l'histoire.
       

  • Le jour de la sortie scolaire est enfin arrivé pour les CP ! Allez zou, tous dans le car et en route pour la ferme des trois pivoines !
      Ce niveau 2 (milieu de CP) permet de travailler spécifiquement la lecture des sons (ai, (oi) et (oin).
      « J'apprends à lire avec Sami et Julie » est une collection de petites histoires spécialement conçue pour les enfants apprenant à lire. Le texte est écrit en gros, les mots sont bien détachés les uns des autres et les lignes bien espacées. Les histoires sont courtes, drôles et très faciles à lire. Écrites avec des mots en adéquation avec leur progression, une quantité de texte à lire réduite et adaptée, pour que l'enfant reste motivé et prenne confiance.
    En plus de la petite histoire, le livre contient : des conseils pour accompagner l'enfant dans ses premières lectures, la présentation des personnages, des activités pour préparer la lecture, et à la fin : « As-tu bien compris l'histoire ? » pour donner du sens à ce que l'enfant a lu et aller plus loin que le simple déchiffrage ainsi qu'une rubrique « Et toi, qu'en penses-tu ? » avec des petites questions pour « faire réfléchir » ou simplement discuter autour de l'histoire.
     

  • Sami a attrapé un pou. « Au secours ! » dit maman les bras chargés de lotions et de shampoings... Mais Sami veut garder son pou ! Et si le pou voulait lui aussi garder son petit garçon ?

    Ce niveau 2 est conçu pour les enfants au milieu du CP et travaille le son (ou).« J'apprends à lire avec Sami et Julie » est une collection spécialement conçue pour les enfants apprenant à lire. Des histoires courtes, drôles et faciles à lire. Écrites avec des mots en adéquation avec leur progression, une quantité de texte à lire réduite et adaptée, un texte écrit en gros, des mots bien détachés les uns des autres et des lignes bien espacées.En plus de l'histoire : des conseils pour accompagner l'enfant dans ses premières lectures, la présentation des personnages, des activités pour préparer la lecture, à la fin : « As-tu bien compris l'histoire ? » pour donner du sens à ce que l'enfant a lu et aller plus loin que le simple déchiffrage et « Et toi, qu'en penses-tu ? » des petites questions pour « faire réfléchir » ou simplement discuter autour de l'histoire.

  • C'est bientôt la fête des Mères ! Sami prépare un joli cadeau en pâte à sel avec sa classe. Et Julie aussi...
      Il s'agit d'un titre de niveau 2 (milieu de CP).
      «  J'apprends à lire avec Sami et Julie  » est une collection de petites histoires spécialement conçue pour les enfants apprenant à lire. Le texte est écrit en gros, les mots sont bien détachés les uns des autres et les lignes bien espacées. Les histoires sont courtes, drôles et très faciles à lire. Écrites avec des mots en adéquation avec leur progression, une quantité de texte à lire réduite et adaptée, pour que l'enfant reste motivé et prenne confiance.
    En plus de la petite histoire, le livre contient  : des conseils pour accompagner l'enfant dans ses premières lectures, la présentation des personnages, des activités pour préparer la lecture, et à la fin  : «  As-tu bien compris l'histoire  ?  » pour donner du sens à ce que l'enfant a lu et aller plus loin que le simple déchiffrage ainsi qu'une rubrique «  Et toi, qu'en penses-tu  ?  » avec des petites questions pour «  faire réfléchir  » ou simplement discuter autour de l'histoire.
       

  • Sami et Julie vont rendre visite à Papi et Mamie. Les gestes barrières sont de rigueur : lavage de mains, masques, pas de bisous, pas de câlins... mais le plaisir de se retrouver est au rendez-vous !

    J'apprends à lire avec Sami et Julie est une collection spécialement conçue pour accompagner les enfants dans leur apprentissage de la lecture. Elle propose des petites histoires courtes et faciles à lire. L'enfant peut lire tout seul dès le début de l'apprentissage de la lecture.
    La collection propose quatre niveaux progressifs :
    Niveau 1 : début de CP.
    Niveau 2 : milieu de CP.
    Niveau 3 : fin de CP.
    Niveau CE1.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Les CP et les CE1 partent en classe de découverte : quelle chance ! Allez, bon voyage Sami et Julie ! Ce niveau 2 est accessible dès le milieu du CP et comporte des sons tels que ai, oi, oin, ch, etc. "J'apprends à lire avec Sami et Julie" est une collection de petites histoires spécialement conçue pour les enfants apprenant à lire. Le texte est écrit en gros, les mots sont bien détachés les uns des autres et les lignes bien espacées.
    Les histoires sont courtes, drôles et très faciles à lire. Ecrites avec des mots en adéquation avec leur progression, une quantité de texte à lire réduite et adaptée, pour que l'enfant reste motivé et prenne confiance. En plus de la petite histoire, le livre contient : des conseils pour accompagner l'enfant dans ses premières lectures, la présentation des personnages, des activités pour préparer la lecture, et à la fin : "As-tu bien compris l'histoire ?" pour donner du sens à ce que l'enfant a lu et aller plus loin que le simple déchiffrage ainsi qu'une rubrique "Et toi, qu'en penses-tu ?" avec des petites questions pour "faire réfléchir" ou simplement discuter autour de l'histoire.

  • Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l'orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et soeurs, ils s'épanouissent sous l'attention pleine de tendresse de « Maman », qu'ils considèrent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l'abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s'échapper, c'est une question de vie ou de mort !

    Ajouter au panier
    En stock
  • Mike Horn, libre !

    Mike Horn

    • Chene
    • 25 Octobre 2017

    «  J'ai toujours su que la liberté se jouait au plus profond de nous-mêmes.  »  Mike Horn, au travers de ses expéditions, malgré les péripéties, la solitude et les conditions extrêmes, a toujours poursuivi le même objectif : se sentir exister, libre, avec et pour les autres. Ses défis, il les vit comme des chemins de sagesse. Depuis plus de trente ans, il délivre des messages humanistes dans lesquels il montre toute la force de ses valeurs et de son mental. Selon lui, c'est en cultivant l'essentiel, en créant les conditions de sa propre liberté, mais aussi en s'extasiant sur ce que la nature nous révèleau quotidien, qu'on devient meilleur. Illustré de photographies inédites, cet ouvrage nous invite, aux côtés de Mike Horn, à repenser notre rapport à la nature, mais aussi à écouter davantage ce besoin de liberté qui est en chacun de nous et qui offre un espace infini à la vie. 

  • Raymond Radiguet Le Bal du comte d'Orgel Radiguet avait vingt ans quand il écrivit Le Bal du comte d'Orgel. Le sujet ? Impossible de trouver plus conventionnel : le mari, la femme et l'ami de la famille. Mais la convention et la bienséance, ici, couvrent la plus trouble et la plus licencieuse des chastetés.
    Mme d'Orgel aime son mari qui lui retourne une aimable indifférence, mais qui va commencer de l'aimer « comme s'il avait fallu une convoitise pour lui en apprendre le prix ». Et c'est l'amour que François éprouve pour sa femme qui amène le comte d'Orgel à le préférer à tous ses autres amis. A partir de là, les sen- timents évoluent, subtils, feutrés, étranges et comme étrangers aux êtres qu'ils habitent.
    « On s'effraie d'un enfant de vingt ans qui publierait un livre qu'on ne peut écrire à cet âge », dit Cocteau. A quoi Radiguet a répondu d'avance : « L'âge n'est rien... Les plus grands sont ceux qui parviennent à le faire oublier. » Préface de Jean Cocteau.
    Commentaires et notes de Marion Galichon-Brasart.

  • À la maison, Adèle a créé une nouvelle invention : un détecteur de mortellitude. Enfin un moyen de reconnaître ses semblables, des gens bizarres et mortels à la fois ! Adèle décide de tester son invention à l'école : Geoffroy, Jade, Miranda, Jennyfer... tous ses camarades y passent mais aucun ne fait bouger l'aiguille du détecteur. Adèle va-t-elle trouver quelqu'un d'aussi mortel qu'elle ?

  • Début des années 30. Anaïs Nin vit en banlieue parisienne et lutte contre l'angoisse de sa vie d'épouse de banquier. Plusieurs fois déracinée, elle a grandi entre 2 continents, 3 langues, et peine à trouver sa place dans une société qui relègue les femmes à des seconds rôles. Elle veut être écrivain, et s'est inventé, depuis l'enfance, une échappatoire : son journal. Il est sa drogue, son compagnon, son double, celui qui lui permet d'explorer la complexité de ses sentiments et de percevoir la sensualité qui couve en elle. C'est alors qu'elle rencontre Henry Miller, une révélation qui s'avère la 1re étape vers de grands bouleversements.

  • Benjamin Lacombe s'intéresse avec cet ouvrage à la nature et à la figure animale. Après une immersion au fond des eaux, on émerge à la surface qu'on explore par le biais des racines, de la terre et des mammifères, pour atteindre le ciel et les volatiles. Ce sujet est synonyme au Japon de mystère et de respect. Comme pour le premier opus, le traitement graphique s'adapte à chaque histoire.

  • être un chêne ; sous l'écorce de Quercus Nouv.

    Que diraient les arbres si on les écoutait ? A la suite de son premier livre «Et si on écoutait la nature ?» (Payot), Laurent Tillon s'attache aujourd'hui à raconter l'histoire d'un chêne pédonculé bien particulier de la forêt de Rambouillet. Alliant une sensibilité naturaliste développée depuis l'adolescence aux découvertes scientifiques les plus récentes, l'auteur est pour la première fois en mesure de réaliser la biographie de cet arbre majestueux en pleine force de l'âge. A travers la vie pleine de suspense et de rebondissements de ce chêne, c'est l'occasion de brosser, avec tendresse et humour, les portraits étonnants de toute une galerie d'êtres qui interagissent avec lui, du champignon invisible (mais néanmoins indispensable) au cerf et au loup en passant par le capricorne, le mulot et bien d'autres encore. Bien qu'en apparence parfaitement immobile, «Quercus» tisse des liens indéfectibles avec tous les habitants de la forêt. Prédation bien sûr, mais surtout coopération et alliances à tous les étages, du sous-sol à la canopée. Ayant dressé ses premières feuilles quelques décennies avant la Révolution française, dans un paysage de lande arborée difficilement imaginable aujourd'hui, «Quercus» raconte aussi un volet de l'histoire tumultueuse des hommes à travers leurs relations complexes et ambigües aux arbres. De la forêt royale vouée au seul divertissement de la cour jusqu'au souci du végétal qui irrigue maintenant des pans entiers de la société, Laurent Tillon évoque avec empathie l'émergence et l'évolution de la sensibilité au vivant.

  • Voici le premier ouvrage argumenté consacré à l'urine, ce véritable or liquide permettant de recycler et produire dans le même temps. Dans une nouvelle édition enrichie, il fait la synthèse des connaissances actuelles sur le numéro un des engrais naturels : statut juridique, valeur agronomique, impact du sel alimentaire sur les végétaux fertilisés à l'urine, santé et environnement, plantes les mieux adaptées aux épandages fréquents d'urines collectées. Le recyclage de l'urine au jardin permet d'éviter de coûteux traitements de l'eau et de bénéficier d'une ressource gratuite, riche en sels minéraux propices à la culture des végétaux et à la biodiversité. Pour cultiver sans polluer, l'auteur donne des recettes combinant urine et compost ; il renseigne sur les dosages à apporter et propose deux modes d'épandage - non dilué ou dilué - suivant la périodicité choisie, et n'oublie pas le cas particulier des plantes cultivées en pot. Dans ce manuel pratique, découvrez la valeur de cette formidable ressource ainsi que la manière de l'utiliser en toute innocuité, et adoptez une nouvelle habitude de jardinage, astucieuse et productive. « Il faut débloquer nos cerveaux et lire ce livre ! » Stéphane Marie, rédacteur en chef de Silence, ça pousse ! « Il fallait oser écrire ce livre, [Renaud de Looze] l'a fait. » Alain Baraton, dans La Main verte sur France Inter.

  • Les portes se sont ouvertes, et les humains se ruent pour coloniser un millier de planètes. La première est baptisée dans le sang et la destruction. Des colons se dressent avec leurs faibles moyens contre la puissance écrasante d'une compagnie gigantesque, et des scientifiques périssent alors qu'ils voulaient simplement étudier un monde nouveau. James Holden et son équipage sont désignés pour rétablir la paix et le bon sens... Le quatrième volet de la série à succès «The Expanse».

  • Le narrateur, amoureux de l'Italie, revient à Venise pour y passer quelques mois dans la pension où il vécut neuf ans plus tôt. Jour après jours, au détour des calli et des Fondamenta qu'il arpente d'un sestiere à l'autre, son passé ressurgit et, avec lui, celui de l'Italie et de l'Europe. Métronome : mouvement de balancier entre passé et présent, Est et Ouest, clair-obscur de l'Ancien Règne et du NOuvel Ordre. Tout au long de son séjour, le narrateur derécouvre la cité lagunaire, province souveraine qui se livre au rythme de ses marées et de ses offices. Avec ses amis d'hier et d'aujourd'hui, on parle le russe, l'anglais ou l'hébreu, l'italien, le vénitien ou le romain. Ensemble, ils font dialoguer le Vénitien Gozzi, le Romain Belli, le Milanais Stendhal avec le Pétersbourgeois Joseph Brodsky et le Moscovite Sergueï Averintsev. Le temps d'une saison, entre rêveries et conversations, se font entendre, sous une même coupole, les voix de l'Empire d'Orient et d'Occident qui animent nos vies.

  • Prix Nobel d'économie en 2002, le psychologue propose ici un ouvrage de synthèse dans lequel il décrit les deux systèmes qui régissent la façon de penser de l'être humain. Le système 1 est rapide, intuitif et émotionnel. Le système 2 est plus lent, plus réfléchi, plus contrôlé et plus logique. A partir d'exemples et d'expériences, il expose les facultés extraordinaires de la pensée rapide.

  • « Sauver la nuit » : cette revendication se fait chaque jour plus pressante. Aujourd'hui, la Voie lactée n'est plus visible pour plus d'un tiers de l'humanité. 83 % de la population mondiale vit sous un ciel entaché de pollution lumineuse. Or, on connaît désormais les effets négatifs de la lumière artificielle sur l'environnement (érosion de la biodiversité) et sur la santé (troubles de l'horloge interne, influence de la mélatonine sur le développement de certains cancers, etc.). « Nous laissera-t-on un ciel à observer ? » demandaient déjà les astronomes amateurs dans les années 1970. Samuel Challéat raconte l'émergence du « besoin d'obscurité », concomitant au développement urbain, les solutions actuellement mises en oeuvre pour répondre à ce besoin, et la manière dont il est devenu un enjeu politique et économique. Économique, car dès lors que l'obscurité est rare, elle est chère, et donc potentiellement monétisable. Bien commun ou produit marchand, comment « sauver la nuit » au bénéfice de tous ?

  • Un journaliste demanda, un jour, à Primo Levi le lieu où il aimerait passer le soir de Noël. Il répondit qu'il se verrait bien dans un refuge de montagne, au coin du feu, avec Mario Rigoni Stern qui lui raconterait des histoires. Et c'est ainsi qu'est née une grande amitié entre les deux hommes.
    Les trois textes de ce livre, extrait de l'oeuvre de Mario Rigoni Stern, témoigne de cette amitié que seule la mort de Primo Levi arrêta.
    C'est François Maspero qui traduit et présente ces textes. François Maspero regrettait dans son livre Les Abeilles et la guêpe de n'avoir jamais traduit Mario Rigoni Stern. C'est désormais chose faite.

  • Vendu à 60 millions d'exemplaires à travers le monde, adapté des dizaines de fois , aimé par des générations de lecteurs, Anne de Green Gables de Lucy Maud Montgomery est un hymne à la joie et au pouvoir de l'imagination. Magnifiquement écrit, construit autour d'une héroïne parfaitement imparfaite, féministe involontaire et romantique impénitente, ce roman empreint de poésie et d'humour est bien plus que la vie d'une orpheline qui va bousculer le calme de son nouveau foyer. C'est un autre monde, fait d'une nature enchanteresse et d'idées saugrenues qui se déploie à travers les yeux de l'incroyable Anne. Littérature solaire et intemporelle, ce roman unique est une parenthèse magique, un souffle chargé d'énergie, un élan à vivre pleinement nos amitiés et nos passions.

  • Vous trouverez dans ce livre les outils que j'ai trouvés les plus utiles à mes patients depuis 30 ans, avec de nombreuses fiches pratiques pour vous guider pas à pas dans ces exercices. Ils viennent de l'hypnose, de l'EMDR, des thérapies corporelles, de la pleine conscience, de la psychologie positive, etc... Je développe particulièrement le reparentage de l'enfant intérieur, ce travail sur les blessures des liens d'attachement précoces qui me parait fondamental : il nous permet d'aller vers plus d'unité intérieure, et d'avoir des relations plus constructives. Je montre enfin que tout est lié dans la façon de prendre soin de nous-mêmes, de nos relations proches, de notre vie sociale et de notre écosystème, notre maison commune, la Terre.

    Ajouter au panier
    En stock
  • La sainte touche Nouv.

    Des mecs comme Alain Basile, vous n'en croiserez pas tous les jours et pas à tous les coins de rue.
    C'est dans son épicerie, La Belle Saison, que j'ai fait sa connaissance. Mon père venait de me mettre à la porte et je vagabondais dans les rues en rêvant d'une vie de bohème. Alain, lui, il en avait rien à faire de la bohème et des lilas sous les fenêtres, sa seule ambition était de devenir millionnaire. Pour réussir, il était prêt à tout et avait besoin d'un associé. C'est tombé sur moi. Mais accuser Alain Basile d'avoir chamboulé mon existence reviendrait à reprocher au Vésuve d'avoir carbonisé Pompéi. Sans lui, je n'écrirais pas aujourd'hui.

    Si La Sainte Touche raconte les aventures d'un duo improbable avec humour, c'est aussi un pur joyau littéraire, aussi cynique que romantique. Un roman dans la veine de Karoo de Steve Tesich, de la série Breaking Bad et du film Dikkenek.

  • La société malade ; comment la pandemie nous affecte Nouv.

    « Partant de l'expérience vécue de la maladie, je voudrais montrer en quoi cette crise sanitaire est révélatrice d'un état problématique de notre société. La pandémie introduit sournoisement, massivement, l'angoisse de la maladie et de la mort ; elle fait apparaître la fragilité de la vie individuelle autant que collective, et notre relative impuissance devant un virus mal connu et contagieux.

    Face à cette épreuve, un président déclare le pays «en guerre», des médias tournent en boucle, des médecins se disputent sur les plateaux... Des courants idéologiques gauchisants, des écologistes fondamentalistes, tout comme un courant de droite réactionnaire qui rêve de revenir en arrière en ont profité pour faire valoir leurs thèses : «On vous l'avait bien dit !» Les polémiques et les oppositions sommaires incitant les citoyens à choisir leur camp ont repris de plus belle. Comment s'y reconnaître dans tout ce fatras ?

    Nous vivons une pandémie anxiogène et bavarde qui nous a plongés dans un monde étrange où il est devenu difficile de démêler le réel de la bulle médiatique qui l'enveloppe. Le confinement nous a plongés dans une sorte de tunnel dont on ne voyait pas le bout - en sommes-nous vraiment sortis ou bien un nouveau mode de vie va-t-il s'installer durablement ?

    Le personnel soignant s'est trouvé confronté à l'épreuve du tragique. Il subissait depuis des années des restrictions budgétaires enveloppées dans une incroyable logomachie managériale sur la «performance» et ses multiples «boîtes à outils». Malgré la bureaucratie, le manque de protection et de moyens, il a su y faire face de manière exemplaire.

    La pandémie a révélé une société malade et fracturée, en même temps qu'elle a fait apparaître des «réserves d'humanité» qu'on aurait pu croire disparues à l'heure du repli individualiste et communautariste. Un tel élan est-il temporaire ou se prolongera-t-il par-delà le choc de la pandémie ? »

empty