L'Image et l'Occident. Sur la notion d'image en Europe latine

Conseiller

Liste

Donner un avis :

De ce texte son auteur dit qu'il est un bref essai d'architecture faufilé sur la ques- tion des images qui a occupé tantôt la théologie, la philosophie (la mémoire, la perception des réalités) et la somme des traités de peinture, au moins depuis le haut Moyen Âge : le fonds moral dont procèdent à la fois les prescriptions sur les images et les procédés de fabrique demeure inchangé dans l'ensemble des spéculations sur le pouvoir des images et sur leur ...nature. Ce fonds moral, dont procèdent les raisonnements sur les affects liés aux images, a une origine religieuse : l'image est le dernier terme des substitutions d'offrandes sacrificielles destinées aux dieux : on n'offre jamais (dans toute l'histoire des religions) son corps mais un substitut qui en est la monnaie (l'idée d'un transport de sa substance sous une autre apparence) ou la figure. Toute divinité doit se satisfaire de ce mode de paiement à échéance. Mais ceci engage, pour un autre développement, un chapitre d'histoire des religions et, singulièrement, celle de la matière des offrandes et la nature des équivalents. Il est fondamental que l'Europe latine se soit séparée du monde byzantin pour des raisons de théologie monétaire, rappelées ici.

Grand format
13.00 €

Autres informations

  • EAN 9782818042540
  • Disponibilité disponible
  • Nombre de pages 142 pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 189 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire


empty